Petite et grande histoire

statue 1

Après le repas partagé de cette fin de semaine, nous avons regardé un court métrage réalisé par A. BOUBRED : En suivant la statue perdue. Récit d’une statue remarquable qui ornait le parc thermal d’Aix-Les-Bains et qui a disparu sous le régime de Vichy.

Disparue… mais immortalisée par Paul Verlaine. Le poète qui séjournait à Aix-Les-Bains en 1898 aimait la contempler et il s’en inspira pour écrire le poème « Sur une statue de Ganymède* ».

Un court métrage qui a capté l’attention des adhérents présents et qui a permis de mettre en avant le travail et les projets de l’association Aixoise « Arts & Spectacles ».

A l’issue de la projection de nombreuses questions et anecdotes sont venues enrichir la discussion. Merci à Audrey pour ce voyage culturel et cette enrichissante présentation.

*Ganymède, fils du roi Tros, qui donna son nom à Troie, et de la Nymphe Callirhoé, fille du Scamandre, était le plus bel adolescent vivant sur la terre ; c'est pourquoi il fut choisi par les dieux pour être l'échanson de Zeus. On dit que Zeus prit la forme d'un aigle et l'enleva dans les plaines de Troade.

 

Sur une statue de Ganymède

Eh quoi ! Dans cette ville d’eaux.
Trêve, repos, paix, intermède,
Encor toi de face et de dos,
Beau petit ami Ganymède,

L’aigle t’emporte, on dirait comme
Amoureux de parmi les fleurs.
Son aile, d’élans économe,
Semble le vouloir par ailleurs

Que chez ce Jupin tyrannique,
Comme qui dirait au Revard,
Et son œil qui nous fait la nique
Te coule un drôle de regard.

Bah ! reste avec nous, bon garçon,
Notre ennui, viens donc le distraire
Un peu de la bonne façon,
N’es-tu pas notre petit frère ?

Paul Verlaine

 

statue 3statue 2